Intermédiation L’offensive de la Colombe Groupe au Sénégal et dans la sous-région

Depuis l’obtention de son agrément de la Banque centrale, en août 2013, la Colombe Groupe consolide son portefeuille diversifié via la signature de contrats avec des banques de 1er ordre au Sénégal et dans la sous-région.
Les Afriques qui a accédé aux comptes de Colombe Groupe, en exclusivité, livre les détails du portefeuille. Aussitôt créée, l’entité est devenue la première société de droit sénégalais et africain à décrocher son agrément d’intermédiation en opérations de banque dans l’espace Uemoa. Un an après le démarrage de ses activités, la structure se positionne comme acteur majeur dans l’externalisation des opérations bancaires, dans la sécurité fiduciaire, dans la monétique et dans l’outsourcing. Face à un marché concurrentiel, elle a su s’adapter à la culture financière des différents pays et à proposer des solutions répondant précisément aux besoins des marchés financiers. Quid des résultats financiers ? La structure nous donne rendez-vous au 31 décembre 2015.
Contrats de mandats et transactions
Les contrats de mandants avec des groupes bancaires locaux, tels que la Cncas, Bimao, Um-Pamecas, Bsic Sénégal, et la Banque Atlantique sans oublier les mairies et autres organismes étatiques. L’année 2014 a été une année de décollage dans son activité IOB avec des placements à terme au profit des banques comme Bsic Sénégal, Bsic Mali, Bsic Togo, Banque Atlantique Sénégal, Bpec Togo, Coris Bank et tout récemment avec UBA via United Capitals Plc. Dans le pipe, la structure d’intermédiation projette de booster la bancarisation des structures et sous-structures à l’échelle régionale.
Ismael Aidara, Dakar LESAFRIQUES

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *